rue dans la havane

La Havane – un citytrip en 3 jours au coeur de la capitale

J’ai terminé mon Roadtrip à Cuba par la Havane avec 3 jours de balades au cœur de la capitale cubaine. Entre révolution, chaleur et mojitos, je te détaille mon passage à « La Habana ».

place du centre ville

Jour 1 : Arrivée à La Havane

Arrivé en milieu d’après-midi, pas question de traîner dans la casa particular bien longtemps.
Pour info, les cubains adorent fournir des bons plans ! C’est très important pour eux que l’on découvre un Cuba authentique plutôt que touristique.

Errer dans les rues de La Havane s’avère être une bonne idée, en visant plus ou moins la direction du parque central et s’imprégner un peu de cette atmosphère.

Le Parque central, est un point névralgique entre le Havana vieja et les grands axes de la ville. C’est une place très fréquentée et on peut y admirer les colonnes de vieilles voitures prêtes à vous emmener découvrir la ville pendant une balade.

Il y a également le mémorial José Marti, et ses hôtels de luxe qui avec le capitole en font une place magnifique.

Direction le Barrio Chino, quelques ruelles du chinatown cubain. Mais aujourd’hui la plupart de la population asiatique a paraît-il immigré aux USA.

Terminer la journée par le Callejon de Hamel. Une rue transformée par Salvador Gonzáles Escalona, qui détourna le sens premier de nombres d’objets du quotidien comme une expo à ciel ouvert.

 


Tips : Il y a souvent quelques cubains prêts à vous faire « visiter la rue et l’expo » pour un pourboire. Je me suis laissé tenté et ne regrette pas ! Un cubain de 50 ans, cigare à la bouche, s’y connaissait vraiment et m’a partagé beaucoup sur la Santeria (religion cubaine) et sa représentation dans ces œuvres de rue… Mais c’est selon votre feeling hein !

street art urbain

Jour 2 – Habana Vieja

En passant par la calle Obispo, on découvre des peintures et autre artisanat cubain. Il y a nombre de places et monuments à découvrir dans la vieille ville. Entre autres, la plaza de armas, le museo de arte colonial, la plaza vieja…

 


Tips : les glaces de la calle Obispo sont une tuerie !

cubain dans la rue

église à la havane

Aux heures les plus chaudes et douloureuses de la journée, direction le Museo de la revolucion. 8 CUC l’entrée. Le bâtiment est magnifique. Le musée retrace la période de prise de pouvoir de Fidel, accompagné du Che et de Cienfuegos, ainsi que l‘embargo des USA sur le pays. (Un parti pris évident sur la présentation, on est à Cuba…).

 


Tips : Avec peu d’endroits frais et respirables par temps de chaleur, les musées sont d’excellentes zones pour trouver le frais et s’éduquer en même temps !

drapeau de cuba

Tu peux aussi te laisser embarquer pour la visite du fort El Morro, face à la ville. Il offre un super point de vue.

Retour tranquille par le Malecon. Cette grande avenue qui longe le bord de mer où se mélangent de façon photogénique immeubles vétustes et voitures flashy pour touristes.

Le soir, direction le restaurant La paila fonda (au croisement de la calle M et 25). Mon restaurant préféré de tout Cuba où le cadre comme la nourriture sont incroyables !

 

Jour 3 – Plaza de la Revolucion

La fameuse et incontournable place aux 1 millions d’âmes. Un conseil, fais le trajet à pied. On y découvre des quartiers moins touristiques mais on se mélange aux locaux et on y découvre une atmosphère plus agréable.

édifice urbain

Retour en coco taxi (15-20 CUC de mémoire…). Dans le vieux havane partie sud vers le Museo casa natal de Jose Marti pour rencontrer – d’après moi – la vie de l’homme le plus important de Cuba. (musée fermé les dimanches et lundis, 2 CUC l’entrée).

Dernières heures pour flâner et profiter de la vieille ville.
On y trouve le Floridita, bar préféré d’Hemingway. Ils font les meilleurs Daïquiris de la ville. (Ne les ayant pas tous goûtés je ne peux pas juger, en revanche c’est le plus cher que j’ai vu : 6 CUC).

rue dans la havane

 

Retrouve la vidéo de mon roadtrip à Cuba en cliquant ici.

 

Et toi ? Tu as vu quoi à La Havane ?

Facebook Comments