vue sur la montagne Machu Picchu

Trek du Salkantay: Le Machu Picchu autrement

Faire un trek pour rejoindre le Machu Picchu, c’est possible ! Et il y en a même pour tous les goûts. Inca trail, Inca jungle trail, Salkantay trek, Choquequirao… Avant tout, faisons le point sur tout ça.

vue du Machu Picchu de l'autre versant
homme de dos dans le trek du salkantay

Les différents treks pour rejoindre le Machu Picchu

Inca trail : Le plus célèbre de tous. 4 jours et 3 nuits pour profiter du Machu Picchu la dernière journée. Il est a priori très beau à faire, et c’est le trek le plus accessible, donc le plus fréquenté : 500 personnes par jour sur le chemin. Petit détail, impossible de le faire par soi-même. Le guide est obligatoire et impossible de ne pas être avec un groupe type tour opérator. Tu es toujours là ? Entre 180 et 450 € pour ce petit périple qu’il vaut mieux avoir réservé à l’avance pendant la haute saison. C’est pour ça entre autres que l’on dit que le Machu Picchu coûte très cher.

Inca jungle trail : Variante marketing de l’inca trail car quotas atteints, je te présente l’inca jungle trail. Un peu de VTT et d’accro-branche, un circuit proche du précédent bien que plus court. 180 à 250 euros. Voilà voilà.

Salkantay trek : Trek de 5 jours 4 nuits, avec dernière journée pour le Machu Picchu. Ou variante possible de 6 jours 5 nuits. Avec un guide et en groupe, les prix vont de 200 à 280€ par personne… Aucun trek n’est donné si tu y vas en groupe avec un guide, mais celui-ci et le suivant peuvent être fait en autonomie totale. Et je t’en parle plus bas car c’est celui que j’ai fait.

chemin sur le trek du salkantay

Trek du Choquequirao : 9 jours de trek. Une dinguerie qui fait découvrir d’autres ruines en cours de restauration. Celles du Choquequirao, qui devraient être le 2èmeMachu Picchu à venir, de par leur taille et leur emplacement de prédilection. Avec de gros dénivelés positifs ou négatifs à chaque journée, ce trek est fait pour les connaisseurs en très (très) bonne condition physique. Et je n’ai pas entendu parlé des prix avec un guide car il était fermé au moment où je me trouvais à Cusco. En fin de saison des pluies, il y avait beaucoup de risques de glissement de terrain et la rivière était trop forte pour la traverser.

Pourquoi faire le trek du Salkantay ?

Avant tout, je n’imaginais pas atteindre le Machu Picchu sans avoir laissé un peu de sueur sur la route et un trek était pour moi obligatoire, comme un rite de passage.

Les avantages de ce trek par rapport aux autres sont nombreux selon moi. Plus difficile que l’Inca trail et moins populaire, il est clairement moins fréquenté. Et quelle affreuse sensation que de faire une randonnée avec 200 personnes devant et 200 derrière… Lorsque j’ai fait le Salkantay, j’ai croisé 1 touriste. Oui oui, UN et UN seul. Ensuite, le trek du Salkantay est classé comme un des plus beaux trek du monde par National Geographic, et ils se trompent rarement ceux-là. Enfin, pas besoin de booker sur internet plusieurs mois avant un tour comme avec l’inca trail, avec un groupe ou en autonomie, tu peux planifier cette randonnée en arrivant à Cusco. Et surtout la faire en autonomie !

pic de la montagne salkantay
Droit devant le Salkantay

Trek du Salkantay en autonomie : Pour qui ?

Avec un sac de 18kg, presque 2.000 mètres de dénivelé positif sur les 2 premiers jours, 80 kilomètres et un itinéraire de 5 jours pour rejoindre Agua Calientes, ce n’est pas de tout repos. Il faut bien sûr une bonne condition physique et s’être donné le temps de s’adapter à l’altitude. Je te recommande de faire quelques jours dans la vallée sacrée avant de te lancer sur les chemins de ce trek. On est en pleine montagne et entre 2.000 et 4.600 mètres d’altitude tout au long de la randonnée. Un trek se prépare, et on ne doit jamais prendre à la légère une randonnée de plusieurs jours en montagne. Maintenant que c’est dit, le trek du Salkantay n’est pas réservé aux professionnels. Avec une bonne préparation, je pense qu’il est accessible pour un randonneur moyen. Mais je ne le conseille vraiment pas en premier trek.

chemin flan de montagne

Trek du Salkantay en groupe : combien ca coûte ?

De 200 à 280€ par personne. Le prix comprend l’entrée du parc, les nuits en tente avec la location du matériel, le guide, les mules qui portent le sac, les repas pendant le trek. Mais aussi le bus la première journée, le logement arrivé à Agua Calientes, l’entrée du Machu Picchu, et le retour à Cusco. En faisant le décompte de l’ensemble, je t’assure que ce n’est pas si cher que cela. Il sera certainement bienvenu de donner un pourboire aux guides et accompagnateurs de ton groupe (entre 5 et 10 soles chacuns soit 1,20/2,50€)

ruines de Llactapata

Trek du Salkantay en autonomie : combien ca coûte ?

Nourriture pour le trek (120 soles, attention en altitude on ne mange pas copieux) + le minibus Cusco-Mollepata (15 soles) + entrée depuis Mollepata (10 soles) + emplacement tente (5 soles/nuit/personne) + Auberge a Aguas Calientes (10euros/nuit/personne) + entrée Machu Picchu (152 soles ou 180 soles avec Huayna Picchu pour moi) + 2 repas dans Aguas Calientes (40 soles) + retour Cusco (30 soles).

Pour l’itinéraire de 5 jours 4 nuits de trek pour atteindre Aguas Calientes, faire le Machu Picchu le jour 6 et rentrer à Cusco le jour 7, cela m’a couté au total : 537 soles soit 142€ TOUT INCLUS. Cela fait 20€ par jour en intégrant le billet du Machu Picchu. Plus qu’honorable non ?

Trek du Salkantay : itinéraire

pont suspendu dans le trek du salkantay

Jour 1 : Décollage à 4h du matin de l’auberge avec les sacs prêts. Direction le minibus qui nous emmène à Mollepata. 9h du matin, début de la grimpette depuis le village pour rejoindre Soraypampa à 3.900 mètres. 19 kilomètres et 1140m de dénivelé positif.

Jour 2 : Debout à 5h30 du matin pour monter à la Laguna Humantay (4km aller-retour) sans les sacs à dos. Retour au campement à 8h et direction le col de 4.600 mètres. Objectif franchir le col avant 12h pour redescendre à coup sûr sous la barre des 4.000m pour la nuit. Arrêt à Wayramachai à 16h30 car l’orage arrivait. 12 kilomètres et 700 mètres de dénivelé monté et descendu.

point de vue sur la vallée sacrée

Jour 3 : Départ 8h, direction Sahuayaco. 21km et 1.700m de descente sur la journée. Des restes de glissement de terrain de la saison des pluies font que le trajet dure presque 10h. Dans ce village, juste après le pont sur la droite, il y a un camping avec douche chaude incluse. Et toujours 5 soles la nuit !

Jour 4 : 2 itinéraires possibles. Rejoindre Santa Teresa en suivant la route et profiter des sources d’eau chaude, ou passer par les ruines de Llactapata. Ce sont de petites ruines incas, en cours de restauration qui font face à la montagne Machu Picchu. Mais le vrai avantage de passer par là, c’est le point de vue face au Machu Picchu. Direction donc le mirador Llactapata, à 7,6 km de marche et 800m de dénivelé positif. De quoi marcher de 10h du matin jusque 15h30.

Le chemin offre plusieurs points de vue justes incroyables sur la vallée sacrée. Mais une fois arrivé au « Mirador », j’ai eu le souffle coupé. Un enchaînement de montagne magnifiques, et juste devant tes yeux, LE Machu Picchu, perché sur la montagne d’en face. Cette sensation de plaisir, de rejoindre la cité incas à travers la forêt verdoyante et ces montagnes était à ce moment là plus forte que tout. Et le comble, le point de vue est en fait le camping dans lequel il est possible de poser la tente ! Pas de mots pour cet endroit magique.

vue depuis le mirador llactapata
le Machu Picchu vue de loin
Tu le vois le Machu Picchu ?

Jour 5 : Descendre la montagne et rejoindre Aguas Calientes en face. Les 16 derniers kilomètres et un bon 7-8h de marche. Arrivé à Hydroelectrica, tu retrouves l’entrée principale avec la station de train. C’est parti pour les derniers kilomètres cette fois-ci entouré de beaucoup plus de touristes, en suivant la voie de chemin de fer pour atteindre Aguas Calientes. S’ils te regardent bizarrement parce que tu donnes l’impression d’être sale, tu pourras sourire en repensant à ta dernière nuit qui aura été je pense un des meilleurs souvenirs du Pérou.

voie de chemin de fer pour le Machu Picchu
Machu Picchu

Plus d’infos ? Ces articles peuvent t’intéresser :

• La vallée sacrée : Guide au pays des incas

• Arequipa en vidéo : Un weekend dans la ville blanche

• Cusco : citytrip en terre inca

• Cusco et la vallée sacrée en vidéo

Facebook Comments