livre blanc

Sites de volontariat: Mon comparatif

Voyager tout en rencontrant la population, participer à un projet, vivre avec des locaux, quelques heures de travail pour un toit et un repas chez l’habitant, ça te dis ? Voila ce que peut t’apporter le volontariat.

Le volontariat peut se révéler une manière unique de découvrir un pays et une culture. Surtout si vous n’êtes pas pressés par le temps ou à la recherche de farniente. En plein essor depuis le début du 21èmesiècle, il consiste à travailler durant 4 à 6 heures par jours, en échange du logement et le plus souvent les repas. Fermes biologiques, Bed and breakfast, auberges de jeunesses, gardiennage, construction… L’offre est très large, et aucune expérience ne vous est demandée le plus souvent.

Pour voir mon expérience de volontariat en vidéo, clique ici !

Prêts à te lancer dans cette nouvelle expérience ? Je te livre ici mon comparatif des 3 principaux sites de volontariat : HelpX, Wwoof, et Workaway.

 

Les sites de volontariat

Tout d’abord, voici une brève présentation des 3 organismes :

  • HelpX : lancé en 2001 par un anglais, le site a pour but de connecter les voyageurs à des locaux dans le but d’un échange culturel en premier lieu. Le site mets l’accent sur l’échange et le gain d’expérience, et pose une base de 4h de travail quotidien, même si cela est nuancé plus loin.
  • Wwoof : World Wide Opportunities on Organic Farms, ou en francais, opportunités internationale dans des fermes organiques. Le ton est beaucoup plus au vert et à l’air frais sur la plateforme. Ceci dit cette spécialisation peut être un atout fort dans votre décision. Attention par contre: Il existe un site et une association wwoof par pays. Rien n’est centralisé comme pour ses deux concurrents. Je me baserai donc dans le comparatif sur 3 pays : France, Australie, et Chili. J’ai fait ce choix car les trois pays cités sont vraiment représentatifs de la diversité qu’on retrouvera sur Wwoof.
  • Workaway : Créé peu après HelpX, il reprend ses traits en accentuant l’aspect « développement personnel » en faisant 100 métiers à travers son voyage aux quatre coins du globe. L’ordre est ici plutôt travail et échange culturel.

 

Le classement

Pour ce classement, j’ai utilisé 4 critères : la qualité de la plateforme, la quantité d’offre, sa variété, et le coût. Par catégories, je donne 3, 2 et 1 points à chaque site en fonction de sa place, du premier au dernier.

Pas plus de blabla, c’est parti !

 

La qualité de la plateforme web

HelpX : Un site web très, mais vraiment très rustique. Photos, description, feedbacks et contacter l’host sont les actions possibles. Et bien que cela soit suffisant, rien n’est très intuitif. Il mériterait un vrai coup de neuf tant dans l’aspect esthétique que navigation.

Points : 1. Bon dernier ici, un bon rafraîchissement de l’interface ne serait pas de refus.

 

Wwoof : Au Chili le site est basique et dans la lignée de HelpX. En France, il est fluide et la recherche intuitive. Avec des filtres, une recherche sur map… Chapeau bas concernant l’Australie, où le site est complet et bien optimisé. Et surtout il a une application mobile! Là on a pensé aux backpackers et ça fait plaisir !

Points : 2. Dommage de ne pas trouver une homogénéité selon les pays.

 

Workaway : Le site est bien développé et uniformisé sur l’ensemble des pays. Filtres de recherche, possibilité de faire des listes, affiche l’activité et le taux de réponse des hosts… On n’en demande pas vraiment plus pour le site, mais il manque tout de même une belle appli pour nous les backpackers.

Points : 3. Simple et efficace, et cela peu importe le pays dans lequel tu l’utiliseras.

 

Quantité de l’offre

HelpX : 25 000 hosts dans le monde entier.

Points : 2.

 

Wwoof : Impossible de savoir au global, mais on peut l’estimer autour de 20-22000 fermes enregistrées. A titre d’exemple, c’est 200 fermes au Chili, 1700 en France et 4000 en Australie.

Points : 1. Cependant, si vous ciblez le travail en ferme, c’est le site web qui en contient le plus.

 

Workaway : Plus de 30 000 hosts sur le globe. C’est le site le plus volumineux.

Points : 3.

 

Variété de volontariats proposé

HelpX : Bed and breakfasts, auberges de jeunesse, fermes, gardiennage, restauration de bâtiment… Tu trouveras énormément de diversité sur le site.

Points : 3.

 

Wwoof : Ferme et agriculture organique uniquement. La spécialisation du site est très intéressante, mais limite également son offre. Ce qui est dommage car sur 12 mois de volontariat, on peut souhaiter alterner entre ville et campagne, travaux extérieurs et intérieurs…

Points : 1.

 

Workaway : La diversité de volontariat proposée est identique à HelpX. C’est donc ici un ex æquo.

Points : 3.

 

Les frais d’inscriptions

HelpX : 20€ pour le globe entier et pour 2 ans ! C’est LA plateforme la plus économique, et de loin.

Points : 3.

 

Wwoof : Pour le Chili, 35€ seul et 50€ pour deux, en France 25€ et 30€, et en Australie 44€ ou 75€. L’inscription est valable uniquement dans le pays concerné, pour un an. Cela peut donc représenter un budget si l’on veut faire du volontariat tout au long de son tour du monde par exemple.

Points : 1.

 

Workaway : 30€ seul ou 40€ pour deux, pour un an et tous les pays.

Points : 2.

 

Bilan du classement

 

Qualité du site Quantité d’host Variété de l’offre Coût d’utilisation Total
HelpX 1 2 3 3 9
Wwoof 2 1 1 1 5
Workaway 3 3 3 2

11

 

Workaway est aujourd’hui pour moi la plateforme la plus développée et efficace sur son rapport qualité/prix. Je l’utilise actuellement et j’en suis plutôt satisfait. Et cela même si nombre d’hosts ne sont pas vraiment réactifs par mail.

Wwoof termine dernier dans ce classement. Mais ce site plus spécialisé travaille sur une niche, l’activité organique. Il peut donc s’avérer très intéressant et plus développé que les autres si c’est le domaine qui t’importe.

 

Et toi ? Tu as déjà fait du volontariat ?

 

Facebook Comments

ion sur “Sites de volontariat: Mon comparatif

Les commentaires sont fermés.