Que faire à Santiago ?

Avec près de 7 millions d’habitants et une superficie équivalente à 6 fois Paris, la capitale chilienne offre de nombreuses activités ! A l’intérieur comme à l’extérieur de la ville. En plus de mes meilleures adresses, je te pose ici ma sélection à ne pas manquer.

vue de la ville de santiago

A l’intérieur de la ville

Gravir un des « Cerro ».

  • Deux collines au cœur de la capitale sont présentes. La plus haute et plus célèbre, le Cerro San Cristobal. On l’appelle aussi le poumon vert de la ville. Il possède plusieurs chemins de VTT et piétons. Mais aussi un téléphérique, un zoo et des espaces verts..
    Le Cerro Santa Lucia est situé dans le quartier et face à l’arrêt de métro du même nom. Bien que plus petit, il n’a pas à jalouser son voisin ! Il offre une superbe perspective d’un côté sur la Cordillère, de l’autre sur les axes de la ville, perché entre les immeubles.

Tips : Pour monter Cerro San Cristobal, le funiculaire est vite surchargé de monde. Je te conseille d’y aller avant 10h30 pour éviter la queue. Pour les plus courageux, il peut se monter à pied (45 mn) par le chemin à gauche du funiculaire.

vue sur les hauteurs de la santiago

Visiter le musée de la mémoire.

  • Sorti depuis moins de 30 ans de la dictature de Pinochet, ce musée retrace cette période noire du Chili, du discours de Salvador Allende jusqu’à la fin du régime.

Déambuler dans les marchés.

  • Le mercado central est réputé pour son poisson et ses fruits de mer. Tout comme pour ses restaurants autour des étalages. De l’autre côté de la rive, La Vega, est bien plus grand et varié. Epices, légumes, viandes et fruits secs se partagent les allées. Il est aussi et surtout le lieu le plus économique de la ville pour faire ses achats.

stand du marché "La Vega" à santiago

Faire un tour gratuit de la ville

  • L’entreprise Tour4tips propose deux circuits. Rejoins un de ses guides deux fois par jour devant le musée des Beaux-arts, et pars découvrir en groupe une partie de Santiago. Le tour regorge d’anecdotes et conseils d’un local. Il est de rigueur de donner entre 5.000 et 10.000 pesos par personne au guide en pourboire (entre 6 et 12 euros).

Tips : Les tours démarrent à 10h le matin et 15h l’après-midi, en anglais ou espagnol, sans réservations.

Fantasilandia au Parque O’higgins.

  • Il se trouve en plein coeur de la ville. Plutôt insolite dans une capitale ! Avec plusieurs attractions aquatiques, c’est idéal en plein été pour quelques heures de fraîcheur.
    15.000 pesos l’entrée par personnes (20 euros).

Fête foraine à Santiago

Monter au sommet de la plus grande tour d’Amérique du Sud.

  • C’est bien à Santiago que se trouve le building le plus haut du continent, symbole de la croissance et de la stabilité économique du pays. Elle a pour nom Costanera Center. Pour tout de même 20.000 pesos (environs 30 euros) il est possible de prendre l’ascenseur façon tour Montparnasse pour atteindre le toit et son point de vue.

 

A l’extérieur de la ville

 

Aller skier dans les Andes.

  • La Cordillère n’est qu’à 1h30 de route ! Du coup, plusieurs stations s’offrent aux amateurs de glisse depuis la capitale chilienne. La Parva, Valle Nevado et El Colorado sont les trois stations rapidement accessibles depuis Santiago. Plusieurs agences de tours opérateurs proposent des journées sur les pistes andines. Je te conseille NextStopChile, qui est économique et bien organisé.
  • Pour en savoir plus sur les stations de ski au Chili, check notre top 5 !

Partir se balader au cajon de Maipo.

  • Montagnes, randonnée, lac en altitude et activités sur le rio… La ville de San Jose de Maipo et sa région mérite bien plus d’une journée pour profiter de toutes ces activités. Tu peux t’y rendre en été comme en hiver.vue sur les montagnes de Cajon del Maipo

Tips : Les tours organisés ici sont vraiment chers pour ce qu’ils offrent. Si tu as l’opportunité de louer une voiture, cela te coutera même moins en partageant les frais.

Visiter la bodega Cousino Macul.

  • Un des vignobles de très bonne qualité et accessible depuis le centre de Santiago. En effet, la bodega est proche de la station de métro Quilin. De là, 40min de marche ou un taxi pour 3000 pesos environs. Attention, il est nécessaire de réserver sur leur site pour la visite et la dégustation.

Vin rouge chilien

 

Les transports à Santiago

Comme toute capitale de pays moderne, les transports publics sont très bien développés à Santiago. Il y a un fort réseau de bus et de taxi (qui sont ici assez économiques et complètent l’offre publique). Le réseau de métro est lui aussi développé. Il n’a rien a envier aux grandes villes européennes, avec 6 lignes et 118 stations.

Pour les transports en commun il faut acheter une carte « BIP » magnétique. Elle peut se recharger à chaque station. Le prix du trajet dépend des heures pleines ou creuses et tourne autour de 740 pesos. (1€ tout de même)

 

Budget quotidien

Se loger à Santiago coûte cher ! Compte entre 9.000 et 14.000 pesos la nuit en dortoirs (12 à 20 euros). Compte 20 euros par jour minimum entre logement, nourriture et transport. Tu peux trouver facilement des streets food dans la ville et pour un restaurant prévoie 8.000 à 10.000 pesos pour un plat (11-14€) et n’oublie pas qu’il y a 10% de pourboire à rajouter !

 

Je te donne pour info le prix des excursions et sorties que j’ai réalisé dans la capitale:

Tour vignoble Cousino Macul: 13.000 CLP.

Journée au ski (transport – forfait – équipement – déjeuner): 70.000 CLP.

Cajon de Maipo (deux personnes) : 100.000 CLP (location voiture : 45.000 / essence : 15.000 / auberge : 40.000 CLP).

Funiculaire du Cerro San Cristobal (aller simple): 3.400 CLP.

Fantasilandia : 15.000 CLP.

 

 

Facebook Comments