bateaux échoué sur une plage et cheval

Puerto Williams : LA VRAIE fin du monde !

Ushuaïa est la ville de la fin du monde ? Vraiment ? Parce que de l’autre côté du Beagle se trouve la ville (ou plutôt la bourgade) de Puerto Williams. Seule sur l’île de Navarrino, elle est plus discrète et bien plus petite que sa voisine argentine. Mais c’est bien cette ville chilienne qui détient le record.

mer et montagnes

Comment se rendre au bout du monde ?

La ville de Puerto Williams n’est accessible que depuis le sud du continent américain. Tu devras te rendre d’abord soit à Punta Arenas, soit à Ushuaïa. De ces deux villes, tu auras le choix :

coucher soleil sur l'eau

• Par bateau depuis Ushuaïa : 30mn pour traverser le Beagle puis 1h30 de bus pour atteindre Puerto Williams. Une compagnie fait l’aller-retour 1 fois par jour, tous les jours sauf dimanche. Environs 100€ la traversée (oui ce n’est pas donné du tout !)

• Par bateau depuis Punta Arenas : 32h de traversée dans les fjords du sud du continent, un spectacle époustouflant. A réserver plusieurs mois avant, la compagnie fait le trajet une fois par semaine. Tous les repas sont inclus dans le billet. 108.000 CLP soit 140€. Et tu auras un siège confortable dans le bateau (pas de cabines privées ou autre ici…). Cette traversée se fait dans les deux sens, mais je te conseille de la prendre de Punta Arenas > Puerto Williams, car tu passeras de jour devant plusieurs glaciers. Alors que dans le sens inverse, tu les croiseras de nuit.

glacier suspendu tombant dans l'eau

• Par avion depuis Punta Arenas : Plus économique car aux alentours de 80-100€ le billet, il n’est cependant pas possible d’emmener plus de 10kg de bagages. La fréquence des vols étant variable, je te laisse vérifier sur le site de la compagnie.

Que faire à Puerto Williams ?

Pas de compagnie de tourisme ou d’expéditions proposées aux touristes ici. La ville de Puerto Williams est tout d’abord une base militaire. Elle s’est ensuite quelques peu développée et agrandit avec les citoyens chiliens.  Si tu cherches donc un tour ave guide bilingue, passe ton chemin. Mais par contre, si tu aimes sortir des sentiers battus, la nature à l’état brute, et que tu es un tantinet attiré par les terres extrêmes tu vas trouver ton bonheur.

lac avec arbres bois flotté

Le trek des « dientes de Navarrino » (les dents de Navarrino) fait le tour de cette chaîne de montagne présente sur l’île. Réalisable en 3-4 jours, les sentiers sont plus ou moins bien balisés et il n’y a aucune installation de camping. A l’est de ce trek se trouve un autre chemin : le trail du Lago Windhond. Il permet de rejoindre le lac du même nom en deux jours (et est encore moins bien balisé). Connecté avec le trek des « dientes », ce circuit se réalise en 5-6 jours de marche pour une cinquantaine de kilomètres (on avance à peine à 2km/h sur ce circuit…). A l’extrême sud du chemin se trouve une cabane semi abandonnée construite il y a 40ans par une escouade militaire, pour passer la nuit à l’abri du vent et de la pluie.

Ce trek le plus austral de notre belle planète amène à la partie sud de l’île, face au Cap Horn et à quelques 900 km de la péninsule de l’Antarctique. Inutile donc de te préciser qu’il faut être bien équipé et également vérifier les prévisions météo avant de te lancer sur le parcours.

chaine montagne dientes navarrino

Si tu souhaites toujours t’y aventurer, sache qu’il est obligatoire d’aller s’enregistrer à la police de Puerto Williams avant de partir sur le circuit et de revenir signer le registre au retour.

Où dormir à Puerto Williams ?

Il existe quelques auberges et appartements dans la ville mais je te recommande fortement le camping El Padrino. A 8.000CLP la nuit par personne, emplacement, douche avec eau chaude et pièce de vie. C’est le plus économique de la ville. Mais surtout Cecilia la propriétaire est certainement la personne la plus gentille que j’ai pu rencontrer au Chili. Et je pèse mes mots !

Si tu souhaites un peu plus de confort avant de partir sur les pistes de treks, sache qu’elle possède également une auberge de jeunesse (du même nom : el padrino), juste en face du port de Puerto Williams. Immanquable.

tente plantée dans la nature

Plus d’infos ? Ces articles peuvent t’intéresser :

• Sud de la patagonie

• Tuto pour le parc Torres Del Paine

• Trek au parc Torres Del Paine en vidéo

Facebook Comments