rizière yunan

Le Yunan : cette Chine traditionnelle

Située tout au sud du monde chinois, le Yunan m’a surpris par ces ethnies locales, ses villages et ses panoramas encore préservés du tourisme européen ! Car ici, tu seras certainement le ou la seul(e) touriste de l’ouest.

rizière en terrasse yunan

Kunming, la capitale du Yunan

Comme toutes les régions de Chine, le Yunan possède sa ville principale aux millions d’âmes. Renommée ville du printemps car les températures y sont clémentes toute l’année, Kunming ne m’a pas forcément ébloui. Mais la ville est une porte d’entrée presque obligatoire pour aller ensuite s’enfoncer dans les contrées de la région. Et bien que ville totalement secondaire de l’empire chinois, c’est 6,6 millions de personnes qui vivent ici… Soit 3 Paris !

facade maison

Lijiang : la ville au pied des montagnes

Mon premier véritable arrêt dans la région du Yunan, c’est Lijiang. La ville est encerclée par les montagnes. On se croirait en plein conte chinois lorsque l’on regarde la carte des alentours : gorges du saut du tigre, étang du dragon noir, massif du dragon de jade… 

lampions ruelle lijiang

La vieille ville est classée au patrimoine de l’Unesco et est un régal à parcourir. Ici le thé est une tradition ancestrale (c’est quand même eux qui l’ont inventés, sans ou avec jeux de mots c’est toi qui vois…). Il est enfermé et compacté dans un papier cartonné et est vendu comme ca. La forme circulaire et le détail écrit sur l’emballage en chinois est juste incroyablement esthétique. Après avoir visiter les parcs et les ruelles, direction la résidence Mu qui impose par sa taille. Elle traverse la ville et monte sur les hauteurs : un paradis pour les photos !

pavillon mu yunan
pavillon mu 2

Le Yunan : région de rizières

Si je me suis dirigé vers le Yunan, c’était surtout pour cela ! Au sud de la région, aux frontières avec le Vietnam se trouve un des plus beau spectacle de Chine : les rizières en terrasses. On pourrait croire qu’il y en a partout dans le pays mais pas du tout. D’ailleurs, tu savais que le riz était un ingrédient de base uniquement dans le sud de la Chine ? Au nord, on retrouve beaucoup plus de blé !

Il faut aller se perdre dans les environs de Yuanyang pour admirer ce paysage et ce n’est pas de tout repos !

Une fois atteint la ville de Pugao Laozhai (après 1 bus, 2 taxis et 14h de transport au total), j’ai été émerveillé par les montagnes sculptées. Ici ce sont les Hani, ethnie chinoise, qui cultive ces terres. Chaque génération possède un étage de rizière. Les enfants construisent au dessus des parents et ainsi de suite. Au final, les montagnes sont entièrement taillées en escaliers pour recevoir les récoltes. Et contrairement à d’autres endroits, ici le cycle de culture est d’un an.

Cerise sur le gâteau, entre décembre et mars, les rizières sont mises en eau, et le lever de soleil devient alors un moment incroyable !

sunrise sur rizière
rizière yunan 2

Plus d’infos ? Ces articles peuvent t’intéresser : 

Fenghuang : la Venise de L’orient

Le plus beau parc de Chine : Zhangjiajie

Le Yunan en vidéo

La grande muraille de Chine

Facebook Comments