landscape sapa

Le nord du Vietnam : Montagnes, roadtrip et barbecue

Le nord du Vietnam est réputé pour ses montagnes et ses ethnies Hmongs ou encore Daos. De Sapa à Hanoï, en passant par La mythique boucle de Ha Giang, je te détaille mon itinéraire.

pont nord du Vietnam

Le nord du Vietnam : Sapa, capitale du trek ?

La ville de Sapa est présentée dans beaucoup de guide comme la capitale du trek au Vietnam. Perchée dans les montagnes, les rizières autour sont considérées comme les plus belles du monde pour beaucoup. Mais attention, pour profiter de ce spectacle il faudra bien choisir ta période : entre fin septembre et début octobre. Car ensuite, les terres sont en friches et beaucoup moins attrayantes. A partir de la fin du mois de mai, les locaux repiquent le riz pour la saison des pluies.

Côté randonnée, l’offre est grande mais toujours vendue avec un guide. Entre 10 et 60 euros pour des randonnées d’une à deux journées, c’est un sacré budget ! Certains sentiers sont pourtant tout à fait réalisables par toi-même et je te conseille vivement d’étudier la carte sur maps.me. Mais au Vietnam, lorsque tu entendras trek, pense plutôt à balade de quelques heures. Et les infrastructures pour camper dans la nature sont très réduites voire inexistantes.

cascade nord du Vietnam

Le plus haut sommet du pays se trouve ici dans le nord du Vietnam : c’est le Fansipan. Mais pour le gravir, il te faudra obligatoirement un guide car le ticket d’entrée du parc n’est pas vendu aux touristes. Ici, c’est « no guide no go » comme ils disent. Je comprends qu’il faille faire fonctionner l’économie locale mais par moment j’ai eu le sentiment d’être un porte-monnaie. 50 dollars par personne pour un groupe de deux, soit 100 dollars la randonnée avec un guide, c’est trop pour un budget de backpacker… Et même si la vue est exceptionnelle depuis la montagne, il s’agit d’une randonnée de quelques 15-20km uniquement.

En résumé, la région mérite le détour, mais on est loin de ce que l’on peut rencontrer comme « trek » en Europe, Amérique du sud, ou autres pays montagneux du monde.

Le nord du Vietnam : La boucle d’Ha Giang

landscape ha giang

En te rendant dans le nord du Vietnam, tu entendras forcément parler de la boucle D’Ha Giang, ou plutôt : « The loop ». Au départ de la ville du même nom, c’est une route à travers montagnes, villages et rizières qui se fait en deux roues. 300km en moyenne, qui se réalisent en  3 à 5 jours. Car il faut savoir qu’ici ta vitesse de croisière sera plutôt basse, comme partout au Vietnam d’ailleurs. Et certaines portions de cette route sont vraiment laissées à l’abandon. Compte 30-40 km/h de moyenne au grand maximum, sans inclure les pauses photos, déjeuners, et tout le reste.

le nord du Vietnam
map de la boucle de hagiang

Bien qu’ayant fait ce tour avec un temps abominable, j’en garde un excellent souvenir ! Traverser le nord du Vietnam à moto, découvrir les villages et manger les légumes et viandes grillés sur le bord de la route font parties de mes meilleurs souvenirs de ce pays !

bbq Vietnam
bbq 2

Rouler en deux roues au Vietnam

Cela m’amène à te parler des deux roues au Vietnam. Il est totalement possible de visiter le pays avec ce mode de transport ! Cependant attention : l’état des routes est plus que douteux par endroits, la conduite des vietnamiens est plus que douteuse (le plus gros passe en priorité, n’oublie jamais ça), et j’ai croisé beaucoup de voyageurs ayant eu un accident : du petit bobo à la clavicule cassée. Si je fais un bilan des voyageurs rencontrés, je dirai 20 à 30% de chutes en deux roues ! La raison : beaucoup n’ont aucune expérience en deux roues !

moto au Vietnam

Alors je voudrai te faire un petit rappel : ici tu peux louer très facilement un scooter ou une moto MAIS ton assurance voyage ne te couvrira que très rarement ! Et bien que rares, les contrôles de police existent (oui oui vraiment) ! Tu es censé(e) pouvoir présenter ton permis international, avec le permis moto noté dessus evidement. D’ailleurs, à Ha Giang justement, les policiers se font un malin plaisir de cueillir les étrangers pour mettre des amendes en général de 1.000.000 de dong (40 euros environs) ou de négocier un pot-de-vin si tu n’as pas de permis.

Alors prend toutes les précautions et roule en connaissance de causes ! 😉

moto vietnamienne

Plus d’infos ? Ces articles peuvent t’intéresser :

Roadtrip en moto au Vietnam

Facebook Comments