muraille de chine sur les montagnes

La grande Muraille de Chine : Jinshanling. Une expérience inoubliable !

Pourquoi faut-il venir ici pour visiter la grande muraille ? Comment organiser son excursion ? Voici tous mes conseils pour la plus belle partie de la muraille de Chine : Jinshanling.

muraille de chine et montagnes

Les différents tronçons de la grande Muraille

Avant tout, faisons ensemble le point sur les différentes portions qu’il est possible de découvrir. Car oui, vu la taille de l’édifice, tu ne croyais tout de même pas qu’il n’y avait qu’un seul endroit accessible ? Je vais ici te parler des différents accès depuis Pékin. Il en existe d’autres bien sûr comme à côté de Fenghuang (lire mon article sur la Venise chinoise) par exemple. Mais pour la plupart des voyageurs, c’est autour de Pékin qu’ils visitent la grande muraille.

Voici un bref récapitulatif des différents tronçons : 

Badaling : la plus proche de Pékin et la plus visitée. Une vraie marée humaine.

Mutianyu : Proche également de la capitale, restaurée mais tout aussi prisée.

Simatai : A 2h de la capitale, partie non restaurée, très belle et pour les randonneurs.

Jiankou : Totalement sauvage, adeptes du trek et sportifs autorisés. L’état de la muraille est douteux par endroits.

Jinshanling : A quelques 3h30 de Pékin, une partie restaurée et l’autre  non (communique avec Simatai). Beaucoup moins de visiteurs.

enceinte de la muraille de chine

La grande Muraille de Chine : Jinshanling. Pourquoi choisir cette partie ?

Tu l’auras peut-être déjà compris. Peu de monde (voire pas du tout ?), un côté restauré et l’autre sauvage, autant d’arguments pour en prendre plein les yeux ! Et au passage c’est un des partie les plus photogéniques car tu peux voir filer la muraille sur des kilomètres par beau temps. Le temps parlons-en… La ville de Pékin dégage un nuage de pollution en hiver qui s’étend bien plus loin qu’au dessus de la ville. Et plus tu seras proche de la capitale, plus tu risques d’en payer les conséquences. Jinshanling, à 150km de Pékin peut être dans le brouillard toute la journée, alors je n’imagine pas les sites plus proches.

Comment se rendre à Jinshanling ?

Pour y aller, cela va dépendre de si la saison est haute ou basse. En pleine saison, d’avril à octobre, tu dois te rendre à la station Wanjing West de Pékin. Là, à la station de bus, il y en a un qui va de Pékin à Luanping et qui fait un arrêt sur une aire d’autoroute pour Jinshanling. Le ticket coûte 32 Yuan, et le bus est facilement repérable. Ensuite, une navette gratuite passe toutes les 40 minutes normalement pour te déposer à Jinshanling. Ça, c’est en haute saison. Pour la basse saison, le premier bus ne marque plus l’arrêt. Tu vas donc d’abord devoir te rendre à Luanping (30km au nord de ton objectif). Puis reprendre un second bus pour Jinshanling (10 yuans supplémentaires). Et attention à ne pas arriver trop tard, j’y étais à 15h30 et le service était déjà terminé. Dans ce cas, il existe des taxis groupés type mini van qui te feront la fin du trajet mais pour 100 yuans. Ça fait cher le retard.

Autrement, tu peux payer un tour groupé depuis Pékin (environs 350 yuans) avec bus aller-retour et entrée de la muraille. Il part aux environs de 6h du matin et rentre vers 20h.

Où dormir à Jinhanling ?

Alors bien sûr, tu peux faire la visite en une journée avec un groupe, mais pour le même prix, tu peux te payer une chambre sur place. Quel est l’intérêt ? Avoir la grande muraille de Chine juste pour toi au lever et coucher du soleil. Car les quelques touristes présents arrivent à 10h et repartent vers 17h, quel dommage !

En plus, à Jinshanling, tu peux avoir un billet double entrée sur 24h : il faut le préciser quand tu l’achètes, c’est le même prix !

Il existe du choix dans les hébergements au pied de la grande muraille. N’hésite pas même à demander dans ton auberge à Pékin, ils connaissent certainement un local avec des chambres à louer sur place.

Cependant, pas d’auberges dortoirs ici et les prix sont évidemment plus élevés, mais totalement négociable ! On va te proposer des chambres à 150-200 yuans la nuit (généralement lit double ou twin), mais tu pourras t’en tirer pour environs 80 yuans en général la chambre.

partie non restaurée de la muraille de chine

La grande Muraille de Chine : Jinshanling. Dans quel sens faire la balade ?

Si tu as décidé de passer la nuit sur place (excellent choix), Voici le programme que je te propose.

Jour 1 : départ de Pékin vers 9h à Waanjing West. Arrivé à Jinshanling entre 13h et 15h en fonction de saison haute ou basse. Dépose tes affaires dans ta chambre et file acheter ton billet 2 entrées pour la muraille. Monte sur le côté « est » de Jinshanling : vers la tour qui se nome « Dong fang tai ». Entre celle-ci et celle qui s’appelle « Hou Chuan Lou » tu devrais trouver ton bonheur pour le coucher de soleil. Ne t’éloignes pas trop de l’entrée car il faudra bien sûr redescendre… Le soir, explique à ton hotel que tu souhaite voir le lever de soleil le lendemain, ils t ‘accompagneront sûrement car il faut passer l’entrée avant l’ouverture officielle.

Jour 2 : lever aux aurores (oui ca se mérite quand même) et direction la partie « est » à nouveau. Avec ce qu tu auras repéré la veille, il y aura certainement un spot parfait pour le lever de soleil avec la muraille de chaque côté de toi. Puis direction l’ouest de la muraille pour le reste de la journée. 

Si tu as un bonne forme physique, tu peux même commencer par aller plus loin à l’est, c’est là que la partie non restaurée est la plus belle.

Quoi qu’il arrive, je te conseille de la faire d’est en ouest, pour commencer sur la partie restaurée avant qu’il n’y ait d’autres personnes sur le site.

partie non restaurée de la muraille de chine

Plus d’infos ? Ces articles peuvent t’intéresser :

Pékin : mon itinéraire en 3 jours

Pékin : bilan et bonnes adresses

Facebook Comments