drapeau de cuba

Cuba – Roadtrip sur l’ouest du pays dans les Caraïbes

Quand on parle de Cuba, on pense Mer des Caraïbes, vielles voitures, cigares et cannes à sucre.

Je te rassure, c’est exactement ça !

 

Organiser son circuit à Cuba.

En préparant ces 10 jours de roadtrip à travers Cuba, on a réalisé à quel point cette île n’était pas si petite que ça. 250km d’est en ouest, plus de 3 fois la Belgique en superficie, et on ne te parle pas des transports (en fait si, mais un peu plus loin dans l’article)
Aïe ! Ca s’annonçait plus compliqué que prévu pour 10 petits jours…Impossible donc de faire un tour entier du pays sans passer la moitié de mon temps sur la route, il fallait donc être stratégique sur les arrêts et le sens du circuit. Mais avant tout, il fallait déterminer nos incontournables.

Après quelques heures de recherches et cheveux en moins, on avait notre top 3 des lieux incontournables pour ce voyage :

  • Trinidad, ancien siège de la canne à sucre et Mer des Caraïbes.
  • Viñales, Tabac, Mogotes et Golf du Mexique
  • La Havane, architecture, histoire et patrimoine

voitures à Cuba

 

Direction Trinidad : Santa Clara.

Arrivé à l’aéroport de Varadero, on se voyait mal enchaîner sur 5h de route pour atteindre Trinidad le premier jour. Tiens ça tombe bien, la ville de Santa Clara est « presque » sur la route ! Un bon gros 3h de route plus tard, nous voici dans la ville où le Che a été inhumé.

Historiquement, Santa Clara est connu car c’est ici que le Che Guevara s’est illustré en prenant la ville avec quelques 300 hommes et en privant le dictateur Batista d’un train chargé d’armements.

place centrale de Santa Clara

Trinidad : Ville, plage et cascade.

Entre balades dans la ville, plages magnifiques et excursions aux alentours, Trinidad va t’en mettre plein la vue !

Voilà le programme que j’avais choisi :

  • Jour 1 : Balade, photos et point de vue. Pas si grande que ça, la ville mérite une bonne demie journée minimum pour se perdre dans ces ruelles et se laisser vivre au rythme des locaux.
  • Jour 2 : Topes de collante, café, randonnée et cascade pour finir en beauté. Attention tout de même, pour accéder à la cascade, il y a un dénivelé de 500 mètres par forcément très sécu par temps humide… On a vu pas mal de monde faire demi tour et abandonner sur le chemin
  • Jour 3 : Plage la matinée et Valle de los Ingenios l’après-midi. Un des moyens les plus original pour se rendre dans la valle est un train qui part de la gare de Trinidad. N’oublie pas de monter dans la tour pour avoir un super point de vue !

Tips : A Trinidad n’hésite pas à monter sur la colline derrière la vieille ville pour avoir un panorama incroyable !

coucher de soleil

cascades

 

Viñales : Pays des mogotes.

Changement complet de décor. Et cette fois-ci encore on en prend plein les yeux avant même d’être arrivés ! La région de Viñales est célèbre pour ses champs de tabac mais pas seulement, les mogotes. Ces collines de calcaires qui sortent de terre par ci par là donne des allures de monde imaginaire à la région.

montagnes en campagne

 

Là encore, les activités ne manquent pas, et si tu loges en casa, les propriétaires s’occupent de tout pour toi. Entre randonnées, balades à cheval, visites de plantations de tabac, plages magnifiques, Viñales mérite un bon 3 jours et même un 4ème si tu as du temps devant toi.

 Tips : pour le logement à Viñales, essaie de t’éloigner du centre ville et d’être plus sur les hauteurs. La vue est incroyable et je ne te parle même pas du coucher de soleil !

feuilles de tabac

 

 

La Havane : Capitale cubaine, architecture, et pauvreté.

Il suffit de fermer les yeux et dire La Havane pour être transporté dans les Caraïbes. Ces vieilles voitures parfaitement restaurées roulant aux pied des immeubles délabrés et hauts en couleurs qui font rêver…

Pourtant sur place tout est différent de ce que j’imaginais : plus de 2 millions d’habitants, ça fourmille dans les rues, les maisons ont laissées place à des immeubles. Ca change complètement de tout ce qu’on a pu voir à Cuba auparavant. La pauvreté est également beaucoup plus flagrante dans la capitale. Mais on ne se sent pour autant pas en insécurité dans la ville.

Notre TOP 5 à la Havane

·     Traverser la ville en long, en large et en travers. Et pas nécessairement que la vieille ville. Par exemple on a adoré aller jusque la place de la révolution à pieds. Ce n’est pas à côté du centre, certes, mais tu vas rapidement te retrouver le seul touriste du coin et les cubains adorent parler… !
·     Chasser les peintures du Che à travers la ville. Le street art est assez présent dans la capitale, et bien sûr le Che est un modèle intemporel.
·     Manger des « tostones de rellenos » chez Tu Tiempo (au croisement de la calle hospital et Jovellar), un petit « resto » rempli de locaux, où les plats ne coûtent rien !
·     Passer par la place de la Révolution. Cette place mythique qui peut accueillir jusqu’à 1 million de personnes, depuis laquelle on se sent tout petit face aux deux révolutionnaires Camillo Cienfugos et le Che Guevara d’un côté, et de l’autre le mémorial José Marti de plus d’une centaine de mètres.
·     Le passage du callejon de Hamel. Rue entièrement transformée par l’artiste Salvador Gonzáles Escalona et qui tous les dimanches matin (juque 12h) accueille des danseurs de rumba.

voiture à la havane

 

 

Retrouves mon roadtrip à Cuba en vidéo ici.

Facebook Comments